EAU SAINT ANTOINE
  • EAU SAINT ANTOINE
  • EAU SAINT ANTOINE
  • EAU SAINT ANTOINE

EAU SAINT ANTOINE

18,30 €

No tax

EAU SAINT ANTOINE DE PADOUE

Les pèlerins aiment en effet se rendre jusqu’aux quatre robinets permettant de recueillir l’eau que saint Antoine aurait fait apparaître en creusant la roche. 

Lire la suite
  • Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance") Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance") Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance") Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance")

Les pèlerins aiment en effet se rendre jusqu’aux quatre robinets permettant de recueillir l’eau que saint Antoine aurait fait apparaître en creusant la roche. Ils repartent avec des bouteilles remplies. D’autres se frottent simplement le visage avec cette eau.

 

« Ce n’est pas une bonne fontaine,

elle n’a rien de miraculeux,

indique Pierre Dionne, le directeur du site.

Mais pour beaucoup de gens, c’est un signe fort,

un symbole de vie. »


L’histoire mentionne plusieurs miracles s’étant produits ici depuis la mort de saint Antoine. Difficile à vérifier, mais le nombre considérable d’ex-voto déposés par le public sur le mur consacré aux dévotions, montre que nombreux sont ceux qui ont trouvé satisfaction.


La Vie de Saint Antoine de Padoue

Mais sans plus tarder entrons dans l'aventure: Car s'en est une où notre Antoine va, d'échec en déception s'ouvrir à la plénitude. 


Antoine et sa légende: Cette légende, nous la connaissons tous, bien qu'elle demeure un mystère. Oui, Antoine est invoqué pour les objets perdus; mais il est difficile d'attribuer l'incroyable affection qu'on les masses chrétiennes vis-à-vis de lui. Derrière le saint des objets égarés il y a une image jeune, concrète, profonde de Celui a qui l'on se confie quand rien ne va plus, le Christ, dont on peut dire, que jusqu'au matin de Pâque, la vie se termine par un remarquable échec.

 

Tous les rationalistes sont invités dans la tendresse de Dieu, à prendre au sérieux le cri de détresse de tant de pauvres, matériellement ou non, qui viennent au pied de St Antoine, pour, au delà de leur clé ou de leur porte-monnaie, demander surtout de retrouver ce qui est la vocation par excellence de tout homme : aimer et être aimé.


Et il semble qu'auprès d'Antoine, on trouve largement de quoi être satisfait.

 

Ne tient -il pas dans ses bras l'enfant, celui vers qui tend toute l'histoire, à la louange de sa gloire. Ce qu'Antoine peut nous aider à retrouver, c'est la motivation pour vivre, tout simplement, au delà de nos échecs, de nos déceptions, des retournements de situation.


Ce parcours commence non pas en Italie, mais à Lisbonne, au Portugal. Il y est né vers 1195 et reçoit comme prénom "Fernand" (même racine que Hernandez) qui signifie "l'homme qui combat pour la paix".


Mais pour cela il lui faut une solide éducation: on l'envoie à l'école de la cathédrale. Là, il découvre une chose étrange, un appel profond qui dérange cet avenir tout tracé. L'enfant aime les exercices physiques mais autre chose grandit en lui. C'est le moment d'un choix douloureux parsemé de doutes. 


Un appel venu des profondeurs: En même temps qu'il apprend à lire et à compter, Fernand apprend à prier, c'est-à-dire à dialoguer avec Dieu. Parfois il se retire pour faire silence. Il sent cet appel à combattre pour la paix, mais pas avec des armes. Autrement. Il a du goût pour la contemplation.


Un jour qu'il se trouve dans la cathédrale, il se sent ténébreux, envahit : c'est le malaise. Il n'arrive pas à prier, c'est vraiment la crise. Que va t-il faire? Comment va-t-il se libérer de cette stupide présence, il a envie de crier son désir d'être libre. Alors, il se penche, et de toutes ses forces, il trace sur la dalle, une simple croix. Aujourd'hui on montre encore, paraît-il, sur les degré qui montent à l'autel, une croix gravée dans le marbre.

 

Il entre, à Lisbonne, chez les chanoines réguliers de St Augustin. Ces religieux vivent en communauté, prie ensemble (la liturgie est très importante) mais ils sont aussi dévoués à l'apostolat: ce qui nécessite des études. Fernand s'adonne donc à cette activité jusqu'à l'ordination sacerdotale.


A quelques kilomètres de son monastère, deux ermites viennent de s'installer, ils font partie d'une nouvelle communauté, un peu loufoque, du genre des sectes qui fleurissent un peu partout en ce treizième siècle. Communauté fondée par un homme qui a l'appui du pape, mi-chevalier, mi-poète, bien que d'origine bourgeoise et qui décida un jour de vivre pauvre comme le Christ et les apôtres: Un certain Francesco. La reine Urracca, de Coimbra leur avait confié la colline des oliviers, et ils avaient appelé leur ermitage du nom du grand ermite du désert d' Egypte : St Antoine.

 

Evangile et Pauvreté, résume assez bien l'engagement d'Antoine dans la société de son temps.

 

 

  • flacon contenant de l'eau provenant de la grotte de Saint Antoine
  • une image de Saint Antoine avec sa prière
  • une médaille de Saint Antoine
  • une notice
  • un sachet de dévotion
 

Références spécifiques