PARAPLUIE DE MOINE BOUDDHISTE
  • PARAPLUIE DE MOINE BOUDDHISTE
  • PARAPLUIE DE MOINE BOUDDHISTE
  • PARAPLUIE DE MOINE BOUDDHISTE
  • PARAPLUIE DE MOINE BOUDDHISTE
  • PARAPLUIE DE MOINE BOUDDHISTE

PARAPLUIE DE MOINE BOUDDHISTE

20,07 €

No tax

PARAPLUIE DE MOINE BOUDDHISTE

Un véritable parapluie pour la protection du moine bouddhiste !

Lire la suite
  • Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance") Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance") Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance") Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance")

Un parapluie est un dispositif, portable et pliable, permettant de se protéger de la pluie.


Les parasols et les ombrelles sont construits sur le même principe, mais ne sont pas forcément étanches et ne protègent généralement que du soleil.


En Inde et dans les pays du sud-est asiatique, les parapluies sont très utilisés en période de mousson.


Tout un marché de la réparation des parapluies s'est constitué : des spécialistes réparent à peu de frais un parapluie retourné par le vent, augmentant ainsi la durée de vie d'un objet relativement fragile.


Il existe dans le bouddhisme huit symboles auspicieux qui dérivent tous de l’iconographie indienne. Dans la légende bouddhiste, les symboles représentent des offres des dieux faites au Bouddha après son illumination.


Les symboles peuvent être trouvés dans l'art de la plupart des écoles du bouddhisme, en particulier dans le bouddhisme tibétain. Dans certains monastères chinois, les symboles sont placés sur des socles en lotus devant les statues du Bouddha.


Beaucoup pensent que ce symbole est un parapluie mais c'est faux, il s'agit plutôt d'un parasol bouddhiste. Le parapluie protège contre la pluie alors que le parasol protège contre la chaleur. C'est d’abord un symbole de la dignité royale et la protection de la chaleur du soleil.

 

Il représente dans le bouddhisme la protection de la souffrance.



 

Références spécifiques