Liste des produits de la marque Alexandra David-Néel

Louise Eugénie Alexandrine Marie David, plus connue sous son nom de plume Alexandra David-Néel, née le 24 octobre 1868 à Saint-Mandé  (Val-de-Marne), morte le 8 septembre 1969 à Digne (Alpes-de-Haute-Provence), de nationalités française et belge, est une orientaliste, tibétologue, chanteuse d'opéra, journaliste, écrivaine et exploratrice.


Outre sa longévité (presque 101 ans), son trait de gloire le plus marquant reste d'avoir été, en 1924, la première femme d'origine européenne à séjourner à Lhassa au Tibet, exploit dont la publicité fut soigneusement orchestrée dans les années 1920 et qui contribua fortement à sa renommée, en plus de ses qualités personnelles et de son érudition.

 

Cette longue vie, Alexandra David-Néel l'a tout entière consacrée à l'exploration et à l'étude, ses deux grandes passions qui, dans sa petite enfance, ont fait d'elle une enfant terrible, dans son adolescence une contestataire, dans sa jeunesse une anarchiste, et dans sa vieillesse un des plus sages "penseurs libres" du XXe siècle.

 

C'est ainsi que pour voir jusqu'où pouvait mener la route passant devant le jardin de ses grands parents, elle s'enfuit dès l'âge de 2 ans par la porte restée entrouverte !

A l'âge de 5 ans, elle récidive.
A 6 ans déjà, elle ne s'endormait pas sans avoir lu et médité un verset de la Bible.
A 12 ans, son jeune cerveau se torturait pour s'expliquer le mystère de la Trinité.
A 15 ans, Epictète et les philosophes stoïciens nourrissaient ses pensées et déterminaient ses actes. C'est donc presque une adulte qui se rend seule, en Angleterre, en 1883, d'où elle ne reviendra qu'après avoir dépensé le contenu de sa bourse.


A 17 ans, elle accomplit ce qu'elle appelle un vrai voyage. Par un matin brumeux, en robe à frou-frou et bottines délicates, elle quitte Bruxelles, prenant un train en direction de la Suisse. Quelques jours plus tard, sa mère se rendra sur les bords du lac Majeur pour récupérer sa fille arrivée là sans un sou, après avoir traversé le Saint-Gothard à pied et visité les lacs italiens avec, pour tout bagage, un imperméable et le "Manuel d'épictète".

 

En 1886, Alexandra a 18 ans. Sur une lourde bicyclette à pignons fixes, baluchon accroché au guidon, sans rien dire à ses parents, elle quitte Bruxelles où ils s'étaient installés, pour visiter l'Espagne... et c'est le début d'une vie d'aventure !

 

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)