Liste des produits de la marque Marie-Emmanuel Lalande

En tête d'un petit livre de souvenirs, Marie Emmanuel Lalande, qui avait bien connu M. Philippe avant d'épouser son gendre en secondes noces, avoue son embarras : « Je ne voulais pas écrire ce livre, sachant bien qu'il est impossible de rendre la personnalité de Monsieur Philippe telle qu'elle était ». Son disciple Paul Sédir confie lui aussi : « C'est une entreprise ardue que de peindre une personnalité aussi rare et aussi complexe. »C'est dire la difficulté de l'historien, que la vie pourtant toute simple de M. Philippe embarrasse en effet, parce qu'elle est entourée de mystères, quand elle n'est pas l'expression du mystère lui-même.

 

Du reste, nombre de documents, de témoignages aujourd'hui accessibles au chercheur, sont à prendre avec réserve. Au seuil du livre magistral qu'il a consacre à Cagliostro, et qui n'est pas, nous le verrons, sans rapport avec notre homme, le Dr. Marc Haven, gendre de M. Philippe, s'insurge : « Je me souviens toujours d'un article de journal paru au XXe siècle et donnant d'un contemporain une biographie ornée de la reproduction de sa photographie. Celui qui, s'occupant du personnage en question, retrouvera dans cent ans ce journal, pourra-t-il ne pas classer cette étude parmi les plus importants de ses documents ? Or, le cliché était celui d'un inconnu, ne ressemblant même pas au héros de l'histoire, et la biographie faisait naître à Constantinople, dans un harem, celui qui avait vu le jour, fils de simples cultivateurs, dans un village, en France ».

 

Or, le personnage allégué par Marc Haven n'est autre que M. Philippe, sur lequel, en effet, tant d'erreurs grossières, tant de propos abjects ont été répandus de son vivant même, rendant plus difficile encore, un siècle plus tard, l'indispensable séparation du bon grain de l'ivraie.

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)