Mes cinq dernières vies antérieures
  • Mes cinq dernières vies antérieures

Mes cinq dernières vies antérieures

13,00 €

TTC

Mes cinq dernières vies antérieures

Par Charles Lancelin

Lire la suite
Quantité

  • Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance") Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance") Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance") Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance")

Voici une démonstration éclatante de ce que l'on appelle la reconstitution de la mémoire d'esprit, juste après la mort physique. Cette reconstruction se veut être un bilan, ou, passant en revue les actions de la vie passée et le rappel que les esprits familiers et les guides suscitent en stimulant la mémoire de la personne à peine désincarnée pour qu'elle puisse se souvenir de tout.

Cette mémoire d'esprit, n'est en principe pas accessible durant l'incarnation. Il existe toutefois des exceptions dûment autorisées pour des raisons soit pédagogiques soit d'avancement. Ce récit est un splendide témoignage de la part d'un auteur qui fût rappelons-le, un chercheur et un expert dans le domaine de l'hypnose et de la régression hypnotique. Il a également écrit de nombreux autres ouvrages sur le sujet, et plus particulièrement le très connu "Manuel du dédoublement personnel".

 

Charles Lancelin (1852-1941) fut un occultiste spirite des plus sérieux. Il a été disciple du Colonel Albert De Rochas d’Aiglun (1837-1914), officier d’artillerie, directeur de l’Ecole Polytechnique et précurseur dans le domaine de l’exploration scientifique des phénomènes occultes. On lui doit des ouvrages d’un immense intérêt malheureusement encore peu connus du grand public (Les états profonds de l’hypnose, L’extériorisation de la sensibilité, L’extériorisation de la motricité (un recueil d’expériences avec Eusapia Palladino). En matière d’expérimentation Albert De Rochas aura le mérite d’avoir été le premier à obtenir l’extériorisation du fantôme d’un sujet vivant en poussant l’hypnotisme jusqu’à ses derniers retranchements.

Charles Lancelin, hommes de lettres, lui aussi un expérimentateur zélé en matière de phénomènes psychiques, laisse une abondante production littéraire, production d’une stupéfiante érudition (voir sa trilogie de Shatan qui est devenue une référence même pour les érudits catholiques : L’histoire mythique de Shatan, Le ternaire magique de Shatan, orienté sur les problèmes d’envoûtements, d’incubat et de vampirisme, La faillite de Shatan, consacré aux origines de l’idée démoniaque, à ses transformations à travers les âges et à son avenir.

Références spécifiques